Santé : les pépites françaises doivent-elles s’expatrier pour se financer?

Il y a une semaine, Vexim, spécialisée dans les implants vertébraux, se faisait racheter par l’Américain Stryker, géant mondial de l’orthopédie.

Il y a un peu plus d’un an, c’était au tour du fabricant français de robots chirurgicaux, Medtech. L’acheteur? L’américain Zimmer Biomet.

Dans les deux cas, la valorisation était d’environ 160 millions d’euros.

«Cela montre que la France produit de très belles start-up», s’est réjoui auprès de l’AFP Philippe Pouletty, directeur général de Truffle Capital et président d’honneur de France Biotech.

Selon lui, la France bénéficie du «meilleur écosystème» du continent pour créer des entreprises innovantes et pourrait même être «la Sillicon Valley d’Europe», s’il n’était un obstacle majeur: celui du financement.

«Le marché boursier Euronext n’est pas assez profond», analyse M. Pouletty, pour qui «l’épargne des Français et des Européens n’est pas suffisamment ...

 

Lire la suite