Télémédecine : 50 % des Français prêts à consulter leur généraliste à distance

Un Français sur deux (et même 63 % des cadres et professions libérales) se déclare favorable à ce que leur médecin traitant exerce « à distance » en télémédecine, selon une enquête* de l'Observatoire Cetelem réalisée par Harris Interactive. Plus précisément, les sondés se montrent ouverts au recours aux consultations de télémédecine dans le cadre du renouvellement d'une ordonnance (62 %), d'une demande de certificat médical (57 %) ou pour soigner des maux « peu graves » (42 %). En revanche, ils jugent la présence du praticien nécessaire pour soigner des pathologies lourdes ou pour aborder un sujet de santé intime ou sensible.

Le médecin, personne de confiance pour les données 

Sur la question des données personnelles de santé, les Français sont très partagés. Si 88 % des sondés s'accordent à dire que la collecte des données va s'intensifier dans les prochaines années et qu'elle ...

 

Lire la suite