Levothyrox: perquisition au siège du laboratoire Merck à Lyon

 

Une perquisition était menée mardi 03 octobre 2017 au siège français à Lyon du laboratoire allemand Merck, qui fabrique le médicament Levothyrox, dont la nouvelle formule fait l'objet de plaintes concernant de lourds effets secondaires, a-t-on appris de source proche de l'enquête, confirmant une information du Progrès.

 

Cette perquisition est menée par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour "tromperie aggravée, atteintes involontaires à l'intégrité physique et mise en danger de la vie d'autrui". Fin septembre, 62 plaintes ont été déposées et confiées au pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille.

Lire la suite