Il crée une appli pour décrypter la composition des cosmétiques

Butylene Glycol, Disodium edta, Cyclométhicone, ou encore du Polymethyl Methacrylate… Ces mots barbares font partis de la vingtaine d’ingrédients présents dans la composition d’une crème hydratante de pharmacie. Pas simple pour le consommateur de démêler le bon du mauvais.

Une pharmacie de poche

Une application gratuite nommée Pharmapocket, lancée le 7 septembre, vient justement à l’aide du client. Son fonctionnement est simple : une fois l’application téléchargée, il suffit de scanner le code-barres du produit, à l’aide de l’appareil photo de son téléphone, pour connaître et comprendre sa composition.

Si le produit est reconnu, l’application affiche la photo du cosmétique, une note globale, son prix et sa composition détaillée. Cette dernière est représentée à l’aide de smileys : vert pour les bons ingrédients, jaune pour ceux critiqués par ...

 

 

Lire la suite