Le directeur de Klesia : "Si on n’agit pas sur le bien-être, les coûts de la sécu déraperont"

Le directeur général de Klesa, Christian Schmidt de La Brélie, vante l'importance d'agir sur le bien-être des salariés

La santé est-elle un sujet d’intérêt général?

Elle est au cœur des préoccupations des Français. Au-delà des tensions financières, c’est un risque à court terme. Les comportements se responsabilisent. Lors des négociations salariales, la prévoyance et la couverture santé deviennent des sujets de discussion. Les salariés ne cherchent pas à avoir du "plus" – car si les comportements ne sont pas responsables, les coûts dérivent – mais à avoir des garanties plus efficaces. Les prélèvements obligatoires ont atteint une limite, le modèle de protection sociale doit évoluer dans ses logiques complémentaires et générales, cette maîtrise des coûts est entrée dans les mœurs. Cette contrainte nous oblige à innover.

L'engouement sur le bien-être au travail

Pourquoi un tel engouement sur le bien-être au travail?

Un salarié bien portant sera plus créateur de valeur pour l’entreprise...

 

Lire la suite