Faut-il faire confiance au Système national des données de santé ?

Quels sont les vaccins concernés?

Le secret médical va-t-il résister au tout-numérique ? Certains en doutent depuis que la loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé a créé un fichier géant, le Système national des données de santé (SNDS). Cette base réunira, à terme, une multitude de données sur l'historique de santé des Français : feuilles de soins, consultations médicales, achats de médicaments, séjours à l'hôpital, prestations remboursées par la mutuelle, arrêts maladie, etc., soit plus d'un milliard d'actes médicaux par an. Elle ne contiendra aucune donnée directement identifiante telle que les nom et prénom, le numéro de Sécurité sociale ou encore l'adresse postale, remplacés par un pseudo sous forme de numéro.

Ce big data de la santé est présenté comme une avancée majeure pour la recherche, le dépistage et la prise en charge médicale. Le recoupement des données permettra d'établir des statistiques sur des pathologies, de mieux...

Lire la suite