Talc cancérigène : Johnson & Johnson devra payer 417 millions de dollars

4.800 procès dans cette affaire

Il s’agit de la plus importante indemnisation octroyée à une plaignante qui affirme que son talc pour bébé est cancérigène. Le groupe a décidé de faire appel. Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson a été condamné lundi à 417 millions de dollars de dommages-intérêts dans le cadre d'un procès lié au talc. Le jury d'un tribunal de Los Angeles, en Californie, a accordé 70 millions de dollars en dommages compensatoires et 347 millions en dommages punitifs à une femme de 63 ans qui poursuivait le groupe pharmaceutique en affirmant que l'utilisation de son talc pour sa toilette intime avait provoqué un cancer des ovaires. Le jury a considéré que J & J n'avait pas informé cette femme, Eva Echeverria, des risques liés au talc lorsqu'elle avait commencé à l'utiliser à cet effet à l'âge de onze ans. Son cancer des ovaires avait été détecté en 2007. Au total, J & J fait face...

 

 

 

Lire la suite