Pauvre jeunesse : comment le fossé entre le taux d'activité des seniors et celui des 18-24 ans s'est creusé drastiquement depuis 10 ans

Taux d'activité des 55-64 ans était supérieur de 16,8 points à celui de 15-24 ans

Atlantico : Selon les chiffres de l'INSEE publiée dans le courant de la semaine du 3 juillet, il apparaît que le taux d'activité des 55-64 ans était supérieur de 16,8 points à celui de 15-24 ans dans le courant de l'année 2016, alors que cet écart n'était que de 1,9 point en 2007. Comment expliquer une telle progression de cet écart ? Quelle part attribuer à une tendance purement démographique et quelle part attribuer à la crise ? Gilles Saint-Paul : Cette évolution n’est sans doute pas due à la crise. On considère généralement que les taux d’activité sont procycliques, c’est-à-dire qu’ils baissent en période de récession sous l’influence de l’effet dit du « travailleur découragé » : à cause d’un marché du travail déprimé, certains renoncent à chercher un emploi et sont comptés comme inactifs. On a d’ailleurs observé une chute du taux d’activité aux Etat-Unis depuis la crise. On observe l’inverse en Europe. Pour certains économistes, cela signifierait...

 

Lire la suite