La médecin Agnès Buzyn nommée ministre des solidarités et de la santé

« Renouer le dialogue »

Cette professeure d’hématologie de 54 ans a présidé l’Institut national du cancer avant de prendre la tête du collège de la Haute Autorité de santé. La professeure Agnès Buzyn, 54 ans, quitte la présidence de la Haute Autorité de santé (HAS) pour prendre la tête du ministère des solidarités et de la santé. C’est donc un médecin – et non des moindres – qui revient avenue Duquesne, comme le souhaitait Emmanuel Macron. Son parcours professionnel, au cours duquel elle a alterné la pratique clinique hospitalière et la direction ou la présidence de différentes institutions publiques – Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), Institut national du cancer (INCA) et HAS –, ne sera pas de trop, notamment vis-à-vis des professionnels de santé. Née à Paris, Agnès Buzyn a baigné dans la médecine depuis l’enfance : un père chirurgien, des oncles médecins ou chirurgiens, une mère psychologue et psychanalyste. Le...

 

 

Lire la suite