L’impact des objets connectés à l’étude en Rhône-Alpes

Éviter les hospitalisations

Le programme Pascaline [1] présente l’originalité de confier le pilotage de trois de ses sous-projets à l’URPS[2] Médecins Auvergne Rhône-Alpes. Il s’agit d’expérimenter le carnet de vaccination électronique, un réseau social de professionnels de santé et l’usage de trois types d’objets connectés : tensiomètres, pèse-personnes et traceurs d’activité.  Le Dr Marcel Garrigou-Grandchamp, élu URPS et référent du projet Objets connectés, était invité à présenter son expérience, fin mars, lors d’une rencontre professionnelle organisée par Qualcomm Life pour partager des retours d’expérience sur le thème du « continuum de soins, de l’hôpital au domicile ».  Le consortium GFI Informatique-Qualcomm Life-P2Link-IDS a en effet été retenu pour assurer l’intégration, l’assistance à maîtrise d’œuvre et le pilotage technique de ce projet. L’étude de la mesure d’impact des objets connectés porte sur la prise en charge...

 

 

Lire la suite