Dans une maison de retraite de Saint-Max, des capteurs numériques pour protéger les malades d'Alzheimer

Un dispositif pas obligatoire et encore cher

 Quand les nouvelles technologies améliorent le confort des malades. Dans cette maison de retraite de l'agglomération nancéienne, un dispositif d'alerte automatique mis en place à la demande permet d'alerter le personnel de l'établissement si une personne atteinte d'Alzheimer chute. Dans l'EHPAD "Hôtel Club" de Saint-Max, dans l'agglomération Nancéienne, certaines chambres sont équipées d'une alerte automatique, "un détecteur de mouvements", explique Christelle Caps, responsable des personnels soignants. "Nous avons un capteur au-dessus de l'armoire, deux capteurs dans la salle de bain, et des capteurs au niveau des portes, pour les entrées et les sorties dans la chambre. Par le biais de la Wifi, s'il y a une chute, nous sommes alertés directement sur les portables des soignants". Le soignant reste celui qui sécurise et tranquillise le patient. Mais ce système, mis au point par la société...

 

Lire la suite