Le déclin de la recherche médicale

« Les institutions françaises cachent ce phénomène »

Didier Raoult, professeur de microbiologie à la faculté de biologie de Marseille, déplore dans Les Echos le déclin de la recherche médicale française. "En 2016, la France (67,6 millions d'habitants) a publié 50.000 articles (source PubMed pour publications médicales); elle est passée de la 5e à la 8e place en nombre de publications totales en quinze ans. La Chine (84.450 articles), l'Italie (52.819 articles) et le Canada (51.175 articles) la dépassent à présent". D'autres pays, comme les Pays-Bas, avec 33.900 publications pour 17 millions d'habitants, et la Suisse, avec 23.701 publications pour 8,3 millions d'habitants, se montrent également plus efficaces. "Les institutions françaises cachent ce phénomène car elles labellisent les unités à plusieurs, et chacune ensuite revendique la totalité de la production de toutes celles auxquelles elles sont associées", déplore Didier Raoult, en citant l'exemple de son unité où la contribution de l'Inserm est de 3%. Mais...

 

Lire la suite