Les Français délaissent l’épargne-retraite

Les actifs, pas très prévoyants

L’effort d’épargne-retraite des actifs continue de reculer en février 2017. Pourtant, ils sont nombreux à s’inquiéter du futur montant de leurs pensions. Assurer ses vieux jours ne semble pas être la préoccupation première des Français, au vu de l’enquête du Centre d’études et de connaissances sur l’opinion publique (Cecop) réalisée pour le Cercle de l’épargne et Amphitéa. L’effort personnel d’épargne-retraite (réaliser des placements dans le but d’améliorer sa retraite) recule parmi les personnes actives depuis 2015. En février 2017, les non-retraités qui déclarent épargner « très régulièrement » comptent pour 10 % des personnes interrogées, soit cinq points de moins qu’il y a deux ans. Mais ils ne pensent pas, en majorité, à épargner pour leur retraite, puisqu’ils sont toujours plus de 40 % à ne pas le faire. Ainsi, « le taux d’épargne des retraités...

 

 

Lire la suite...