Les électrodes, efficaces dans la maladie de Parkinson

La neurostimulation n’est pas une solution de dernier recours

Stimuler à l’aide d’un courant électrique une zone précise du cerveau des personnes atteintes de la maladie de Parkinson peut faire des miracles. Cette « neurostimulation cérébrale profonde » est désormais un traitement de première ligne parfaitement au point. Il faut y penser très tôt, dans les toutes premières années de la maladie.  En 2017, la neurostimulation dite « cérébrale profonde » est enfin couramment utilisée dans la maladie de Parkinson avec d’excellents résultats. Elle s’est développée ces dernières années, le matériel s’étant notablement amélioré. En voici le principe : dans la maladie de Parkinson, une zone délimitée à l’intérieur du cerveau...

 

 

 

Lire la suite...