Les doyens des facultés de médecine appellent à la suppression du numerus clausus

Pour la suppression du numerus clausus…et à terme de l’ECN ?

Paris, le vendredi 24 février 2017 - La Conférence des doyens des facultés de médecine a dévoilé le 20 février ses « dix propositions aux candidats à la présidence de la République », rédigées en lien « avec tous les acteurs du monde de la formation et de la recherche en santé ». L’une de ces propositions, concernant la formation des médecins retiendra particulièrement l’attention : la suppression du numerus clausus à l’issue de la première année commune aux études de santé (PACES). Ils proposent ainsi de « sortir du numerus clausus, qui a montré ses limites en termes de gestion de la démographie médicale et des déserts médicaux ». Le nombre de places à pourvoir serait alors déterminé en fonction des besoins du territoire, en liaison avec les régions, le conseil de l’ordre des médecins et les acteurs de terrain. Si les doyens ne préconisent pas de supprimer la PACES, ils plaident en...

 

Lire la suite