Adieu Withing, je t'aimais bien tu sais

La France peut-elle faire émerger des grands ?

Business : Au début de l'été, la marque Withings disparaîtra, remplacée par celle de son propriétaire, Nokia. L'ex-startup vantée par l'Etat français et financée par la BPI poursuit son développement au sein du groupe finlandais. Withings aurait-il pu devenir un géant français des objets connectés ? Lors de l'édition 2015 du CES, la secrétaire d'Etat au numérique Axelle Lemaire était du voyage. L'occasion pour elle de vanter les technologies des startups nationales, et notamment de Withings, récompensée pour sa montre connectée. "Si la France a raté le train des grandes plateformes 'Over the top' comme Google, Netflix ou Amazon, elle est en pointe sur les objets connectés" se félicitait-elle. Quelques années plus tôt, l'Etat était entré au capital du constructeur au travers de la BPI - à hauteur de 11 millions d'euros. Mais voilà, et comme les éditeurs de logiciels nationaux peuvent en témoigner, pour passer un...

 

 

Lire la suite