Fin de vie: ce qu'il faut savoir de la nouvelle loi

Sédation profonde et continue

Le ministère de la Santé, lance ce lundi une campagne d'information à destination du grand public pour faire connaître les nouvelles dispositions relatives à la fin de vie, en vigueur depuis un an. Sédation profonde, soins palliatifs. Les Français sont encore peu familiers avec la loi de février 2016 sur les droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Pour y remédier, le ministère de la Santé lance, ce lundi, avec le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie, une campagne d'information. Il s'agit notamment d'inciter les Français à faire connaître leurs volontés à leurs proches. La nouvelle loi ouvre la possibilité d'une "sédation profonde et continue" jusqu'au décès. Des sédatifs (substances anti-douleurs et apaisantes) peuvent être administrés pour permettre à des malades graves en phase terminale, dont la souffrance est insupportable, d'être endormis jusqu'à leur mort. Le texte clarifie aussi le "refus de l'obstination déraisonnable"...

 

Lire la suite