Une entreprise belge implante des puces électroniques sur ses employés

Un concept remontant à 1998

En Belgique, les salariés de la firme New Fusion peuvent désormais accéder aux locaux et allumer leurs ordinateurs grâce à une puce implantée dans la paume de leurs mains. L'expérience n'est pas inédite mais elle n'en reste pas moins révolutionnaire. Une entreprise belge de marketing digital, New Fusion, a proposé à ses salariés de s'implanter sous la peau des puces RFID (Radio Frequency Identification). Ce qui leur permet d'ouvrir les portes de la société ou d'allumer leurs ordinateurs sans n'avoir rien d'autres à faire qu'agiter la paume de leur main. Chaque puce correspond à un numéro d'identifiant. Les seules données personnelles qu'elle contient sont donc le nom et le prénom de la personne, ainsi que son rôle dans la société. Ce "badge d'accès" sous cutané a des fonctions limitées : il ne permet pas par exemple de geolocaliser le salarié, ce qui aurait suscité de plus vives polémiques. Pour cent euros la pièce, "cette technologie offre de nombreuses possibilités", explique Vincent...

 

Lire la suite